posseder voiture connectee incontournable avenir

Posséder une voiture connectée sera incontournable à l’avenir

Mobilité

Désormais, les nouvelles voitures vont être de plus en plus connectées. Cette mode va continuer avec l’expansion de la technologie 5G. En prenant en compte que les systèmes de sécurité seront beaucoup plus autonomes, ces derniers devront effectuer un partage d’informations avec les autres véhicules de la route afin de marcher et pour avancer.

Internet va optimiser la vie des usagers de la route

En se servant des dernières technologies pour l’habitation (domotique), vous pouvez désormais voir les caméras de sécurité filmer votre intérieur afin de voir par exemple que vos animaux de compagnie se portent bien. En utilisant une technologie semblable, les concepteurs automobiles changent les habitudes de conduite. Chaque année, l’expérience de conduite évolue.

En 2022, les nouvelles voitures peuvent se servir des données. En effet, un véhicule connecté peut utiliser ces informations pour vous déposer le plus vite possible à votre destination, tout en prenant en compte les aspects sécuritaire et économique. Vous pouvez vous servir de ces renseignements pour une multitude de choses. Ainsi, vous pourrez par exemple choisir un casino et vous y rendre. Vous pourrez aussi dénicher la recette qui vous convient pour savoir les aliments à acheter. Grâce à une voiture connectée, vous pourrez vous rendre au supermarché le plus proche, sans avoir à taper des informations sur Maps.

Qu’en est-il de la confidentialité des données et quels sont les dangers avec le piratage informatique ?

L’expansion des systèmes et outils connectés dans les nouveaux véhicules émet une interrogation essentielle par rapport à la protection des données personnelles et la vie privée. Si on se fie à une récente règle de l’UE, les groupes d’assurance peuvent désormais se servir des renseignements présents dans les boîtes noires si un accident de la route survient. Est-ce un vrai danger pour la vie privée des usagers de la route ?

Point important : Quand un équipement est connecté au web, il se transforme en une porte d’entrée éventuelle pour les hackers. Et c’est la même chose pour les véhicules connectés. Lorsqu’il n’y a pas de mesures sécuritaires optimales, les hackers peuvent s’emparer de données dont ils pourront se servir comme ils le désirent. Par exemple, des informations d’itinéraire de voyages ou des renseignements personnels encore plus sensibles. Ainsi, des pirates pourraient par exemple se servir du système de régulation de vitesse. Idem pour le système de freinage. Les cybercriminels pourraient même aller jusqu’au vol de votre véhicule.

De plus en plus de véhicules connectés s’intègrent aux routes du globe

La technologie 5G offre la possibilité aux véhicules connectés de profiter de nouveaux usages et de nouvelles applications. Environ 125 millions d’automobiles à l’international devraient posséder une connexion web d’ici fin 2022. La cybersécurité et la protection de la vie privée sont deux domaines qui, dans les années futures, ne seront pas délaissés. Ils seront même deux enjeux majeurs dans le milieu automobile de demain.

Il est essentiel que des mesures spécifiques soient prises dans ces domaines. Les points forts des véhicules connectés doivent être exploités de façon totalement sûre. Il est important d’être en sécurité dans ces voitures d’avenir et de s’adapter à son temps. Or, cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.