cinq moyens transport futuristes

Cinq moyens de transports futuristes

Environnement Mobilité

Durant le salon VivaTech, qui a eu lieu du 15 au 18 juin dans la capitale, de multiples entreprises ont proposé leur vision du transport futuriste. TGV nouvelle génération et taxi volant étaient notamment au programme. La finalité de ces transports est simple : les solutions de transport de demain seront connectées et pollueront peu.

TGV M, le TGV futuriste signé SNCF

La société ferroviaire a dévoilé le « train du futur » pendant cette 6ème édition de VivaTech. Nommé TGV M, cet éco-TGV fonctionnera dans deux ans. Sa capacité de transport maximale sera de 740 passagers. Le train sera fait à 97 % de matériaux recyclables.

Concernant sa consommation énergétique, elle sera de 20 % inférieure au TGV basique. Les services connectées évolutifs à bord seront nombreux et variés. Les voici : WiFi, données circulation en temps réel et accessibilité optimale.

Le taxi volant révolutionnaire de la société Volocopter

Acteur phare des véhicules volants, le groupe Volocopter a rendu public son concept de taxi urbain, nommé VoloCity. Cette machine à décollage et atterrissage vertical offrira la possibilité de bouger dans les agglomérations grâce à la voie aérienne. Ce genre de taxes sera essentiel par rapport au transport de voyageurs entre les centres de transports majeurs (gares, aéroports …). Cette solution de transport offrira la possibilité d’une fluidification optimale des déplacements urbains. Avec lui, vous pourrez éviter les nombreux embouteillages. Il faut savoir que la société Volocopter fait partie des acteurs industriels faisant partie de l’écosystème francilien présent à Pontoise dans le but d’effectuer un test de leurs appareils et de leurs différentes technologies.

Trois autres solutions de transport de demain

Le scooter gonflable et électrique made in Japan nommé Poimo a quant à lui été conçu par l’entreprise japonaise Mercari. Cette machine offre un look atypique semblable à un cheval à bascule. Le poids est de six kilos et peut rentrer dans un simple sac à dos. Afin de s’en servir, il suffit de procéder à un gonflage avec une pompe, et cela en une petite minute. Néanmoins, sachez que le scooter ne peut pas aller au-delà de la barre des 6km/h. Pour la PME du Japon qu’est Poimo, la finalité est d’optimiser le confort des trajets domicile-travail. Vous l’aurez compris, le but n’est pas de gagner du temps.

Une des autres merveilles du salon VivaTech est l’hélicoptère individuel électrique Jetson ONE. Provenant de Suède, cet engin (véritable mini-hélico) est un jet individuel offrant la possibilité de se mouvoir à près de 70km/h. L’autonomie est quant à elle d’une vingtaine de minutes. Les premières livraisons commenceront à partir de l’année prochaine aux USA et ensuite en Pologne, là où le cadre législatif en offre la possibilité. Une innovation qui, au même titre que Volocopter, fait partie des de ce que l’on nomme des eVTOL. Il s’agit de véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical. Son tarif sera par contre élevé : 92 000 dollars.

Les grands groupes automobiles tels que Renault et Audi ont aussi dévoilé leurs concept cars. Ici, il n’y a pas de grandes innovations. Ce sont l’électrique et la technologie qui se mêlent. Conduite automatisée, digitalisation extrême ou présence de matériaux durables sont au programme des prochaines années pour ces deux grands noms du secteur. Les deux sociétés parient sur une mobilité intelligente se basant sur la technologie et la réduction énergétique. Le groupe Renault a notamment dévoilé son Scenic Vision. Ce dernier présente l’avantage d’être recyclable à près de 95%. Il possède également une batterie intégrée et sa motorisation est à la fois électrique et hydrogène. Le mastodonte Audi a pour sa part dévoilé son cabriolet entièrement électrique à l’empreinte carbone presque-nulle et avec un concept de conduite autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.