alerte abeilles pollinisateurs

Alerte sur le nombre d’abeilles et autres pollinisateurs

Environnement

Depuis des décennies, les populations d’abeilles et d’insectes pollinisateurs ont fortement diminué dans le pays. Et malheureusement, les effets sont plus que négatifs.

Proposition de résolution pour préserver les abeilles, cause nationale de l’an prochain

Récemment, une proposition de résolution a été dévoilée à l’Assemblée nationale. Cette dernière provient du député et apiculteur Robert Therry. Ce cadre pourrait offrir la possibilité de décider de mesures pertinentes et de mobiliser la totalité des acteurs dans le combat face à la destruction des abeilles, dans le but de faire face essentiellement au danger que représente l’éparpillement du frelon asiatique, via un plan national de lutte particulier.

Cet écrit est arrivé une semaine à la suite de la fermeture d’une pétition européenne afin de protéger les abeilles et les agriculteurs. Ce dernier a été signé par 1,15 million d’Européens. Il réclame à la Commission de penser à des actes juridiques pour supprimer de façon continue les pesticides de synthèse d’ici 14 ans.

Il faut dire que ces dernières décennies, abeilles et autres insectes pollinisateurs subissent un fort déclin dans le pays comme sur le reste de la planète à cause de multiples et variées menaces.

Mort des abeilles et des  pollinisateurs : les pesticides en cause mais pas que

On se sert énormément des pesticides dans l’agriculture intensive actuelle. D’ailleurs, c’est une des causes majeures du déclin des abeilles. Or, il n’y a pas que cela qui représente un danger pour elle et les autres pollinisateurs.

En effet, les abeilles sont aussi les cibles de maladies naturelles. Il y a par exemple la loque qui vise le couvain, la nosémose ou encore la fausse teigne. Les parasites sont également un souci pour elles. Dans le pays, on a notamment le Varroa destructor. C’est un acarien sévissant depuis une cinquantaine d’années et faisant du mal aux abeilles et aux larves, essentiellement les abeilles domestiques, en impactant durablement leurs capacités à faire du miel.

Les frelons asiatiques sont également un réel fléau depuis leur apparition dans le pays il y a 17 ans. Ces derniers sont de véritables prédateurs pour les colonies d’abeilles mellifères. Autre cause de la mort des abeilles : l’absence de nourriture. Effectivement, il y en a peu à cause de la disparition des fleurs et des haies supplantées par des champs de cultures. Dernière raison : le bouleversement climatique qui engendre une augmentation des températures et une hausse des phénomènes météorologiques puissants comme la sécheresse ou les épisodes de canicule.

Près de 30% de décès chaque année dans les groupes d’abeilles

Parasites, absence de nourriture, pesticides ou encore frelons asiatiques : voici une multitude d’aspects qui touchent grandement les groupes d’abeilles producteurs de miel dans le pays. Ces colonies connaissent une mortalité d’à peu près 30% tous les ans, contre seulement 5% il y a une trentaine d’années. De façon plus précise, entre les années 1985 et 2005, les groupes d’abeilles domestiques ont fortement diminué de 25% sur le continent européen. Et il n’y a pas qu’elles qui sont visées : en Europe, c’est près de 10% des abeilles sont en danger.

Guêpes, mites, papillons ou encore syrphes (famille de mouches) : sur le continent européen, la totalité des pollinisateurs connaissent une pression dantesque. Les groupes de papillons ont par conséquent diminué de près de 39% sur les trente dernières années, comme le met en avant l’association protection des pollinisateurs Pollinis dans un écrit apparu récemment dans le célèbre journal Libération.

Il y a quatre ans, une étude effectuée en Allemagne avait dévoilé que plus de 75% des insectes volants étaient morts en une trentaine d’années , essentiellement à cause des pesticides dont on se sert dans les cultures. Chiffre inquiétant : la puissante association de protection de l’environnement Greenpeace estime que près de 75% de la production internationale de nourriture est liée à la pollinisation. Il faut agir maintenant pour les abeilles et les pollinisateurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.