voiture hydrogene carburant dentifrice

Voiture futuriste : un carburant à hydrogène semblable à un dentifrice

Environnement Mobilité

En Allemagne, des experts ont pensé et conçu une pâte industrielle pouvant offrir de l’hydrogène aux moteurs. L’UE l’a affirmé : elle ne proposera plus de voitures neuves à motorisation thermique d’ici 14 ans. En règle générale, le milieu de l’industrie du transport va se diriger vers l’électrique. Néanmoins, il n’y a pas que l’électricité ! En effet, l’hydrogène est aussi un futur acteur du marché. On dit même qu’il s’agit du carburant de l’avenir. Récemment, une innovation a confirmé cela. Il s’agit de la Powerpaste.

Les experts travaillant à l’Institut Fraunhofer allemand, dont la spécialité est la technologie de fabrication et la recherche appliquée sur les matériaux, ont pensé et conçu un genre révolutionnaire de carburant. La fameuse Powerpaste ! Cette dernière pourrait servir d’alimentation aux véhicules à deux roues. Même chose pour les voitures.

La Powerpaste : une pâte qui sert de carburant

L’institut de recherche allemand Fraunhofer a récemment dévoilé PowerPaste. Il s’agit d’une pâte grise pouvant entreposer un peu plus d’énergie (en tant qu’hydrogène) que les hydrocarbures (à masse et volumes semblables). C’est une avancée majeure pouvant contribuer à l’optimisation du déploiement de l’utilisation de l’hydrogène.

Dans le domaine de la photo, la Powerpaste, qui se traduit par « pâte de puissance », peut être comparé à un … dentifrice ! Ce dernier s’apparente à une texture pâteuse ainsi qu’une couleur grisâtre. Or, à la différence d’un dentifrice classique, la Powerpaste permet de lutter contre le réchauffement et les émissions de gaz à effet de serre. Ce dentifrice pourrait être un des carburants de l’avenir.

Transport plus aisé grâce à l’hydrogène !

L’idée pensée et conçue par les experts du Fraunhofer Institute for ManufacturingTechnology and Advanced Materials dans la ville allemande de Dresde, a été simple : « capturer » l’hydrogène dans une pâte faite de trois éléments. Les voici : magnésium, ester ainsi que sel métallique.

Finalité : offrir la possibilité d’un transport et d’un stockage plus aisé de l’hydrogène. C’est l’aspect essentiel du dentifrice, qui est donc au final le vrai carburant. Le principal point fort de l’hydrogène depuis des dizaines d’années : sa combustion n’émet que de la vapeur d’eau. Ainsi, cela respecte l’environnement !

Les points forts de ce carburant à hydrogène

Comme le dit la Fraunhofer-Gesellschaft, groupe allemand expert dans les sciences appliquées, les spécialistes ont opté pour du magnésium afin de concevoir cette pâte, car il s’agit d’un des matériaux les plus présents sur la planète. Il a par conséquent le point fort d’être présent en grande quantité et de ne pas être coûteux, ce qui offre la possibilité d’anticiper un usage industriel économiquement viable du dentifrice.

Présent dans des contenants, la Powerpaste serait alors injectée dans le moteur qui, lui, intègre de l’eau : la réaction chimique qui s’en suit émet l’hydrogène, dont le moteur du véhicule se sert par la suite. Le dentifrice dévoile par conséquent un point fort au niveau stockage et logistique, tout en étant simple d’usage avec une technologie spécifique.

Simple prototype, l’usage du dentifrice ne se fera pas à grande échelle avant des années, voire des dizaines d’années. En plus, il sera nécessaire de concevoir le mécanisme de motorisation qui puisse se servir du dentifrice et qui, à l’heure actuelle, n’existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.