neom projet fou arabie saoudite

Neom : le projet fou de l’Arabie Saoudite

Economie Energie Environnement Société Technologie

Dans 22 ans, cette magnifique cité pleine de miroirs pourrait recevoir environ neuf millions de personnes. L’Arabie Saoudite a pour finalité de concevoir de A à Z une ville appelée Neom. Elle serait située au nord-ouest du pays. L’annonce avait déjà fait grand bruit l’année dernière. Cette mégalopole serait d’un tout nouveau type.

Elle se caractérise par la présence de deux gratte-ciel parallèles. Leur hauteur atteint 500 mètres. La superficie concernerait plus 170 kilomètres, du golfe d’Aqaba au désert (présent au Nord-Est de la mer Rouge). Cette cité, unique en son genre, aurait pour but d’optimiser la sauvegarde de l’environnement et l’optimisation des habitations humaines.

Neuf millions d’habitants à partir de 2045 ?

Les futurs résidents de ce projet fou pourraient se servir de la totalité des structures. À Neom, il y aurait tout ce qu’il faut : établissements scolaires, parcs, magasins, loisirs, lieux résidentiels, industries et agriculture. En seulement cinq petites minutes à pied, vous pourrez avoir accès à tout. Un système de transport en commun serait aussi présent et offrirait la possibilité de parcourir la ville en une vingtaine de minutes. Cette concentration d’infrastructures, de commerces et d’installations présente deux avantages majeurs : gain de temps et d’énergie.

La totalité des lieux possède un look futuriste pouvant tourner via les énergies renouvelables. Cela offrirait la possibilité aux résidents de bénéficier d’un microclimat tempéré durant la totalité de l’année avec en prime une ventilation naturelle. Ce projet fou, nommé Neom, se matérialise par deux bandes lisses, rectilignes et intégrant des miroirs, offrant aux lieux l’apparence d’une cité de science-fiction.

Quel est le coût du projet ?

Possédant une largeur de 200 mètres uniquement, « The Line » a pour finalité la superposition d’habitations, établissements scolaires et parcs. Comme dit un peu plus, la principale force du lieu est que les habitants pourront avoir accès à la totalité de leurs besoins quotidiens en seulement une poignée de minutes de marche. D’autres points forts sont aussi à signaler tels que la présence de pistes de ski en plein air ainsi qu’un TGV avec un trajet allant d’une extrémité à l’autre de la ville. Ce dernier ne met que vingt petites minutes.

Le prix de cette « première phase » qui s’étale jusqu’en 2030 représente une somme tout simplement astronomique : 1200 milliards de riyals saoudiens (ce qui représente près de 319 milliards de dollars) si on se fie au groupe MBS. D’autres prédictions, comme celle du journal britannique Daily Mail, déterminent le coût total du projet à plus d’un billion de dollars (mille milliards).

Critiques autour de ce projet fou

Demeure une interrogation principale par rapport à ce projet : prendre en compte les promesses du pays par rapport à la protection de la nature. Si on se fie à une vidéo promotionnelle, l’alimentation du site s’effectuera totalement grâce à des énergies renouvelables. Signalons aussi la présence d’un microclimat tempéré durant la totalité de l’année via la présence d’une ventilation naturelle.

Si la ville de Neom a été dévoilée comme un projet prenant en compte les combats écologiques et humains du 21ème siècle. Ainsi, beaucoup d’individus ont déjà pointé du doigt sa totale démesure et son absence de réalisme. Les critiques signalent un décalage par rapport au savoir-faire technique et scientifique actuel. Dans les faits, ce projet semble impossible à réaliser aujourd’hui. Il existe d’autres projets semblables dans le monde, tels que Diamniadio au Sénégal ou Nusantara en Indonésie. Or, ces derniers connaissent également bon nombre de soucis et sont tout aussi critiqués. En tout cas, à l’heure actuelle, la faisabilité d’un tel projet est loin d’être parfaitement claire. Vu l’ampleur et le coût inédit de la conception de cette ville hors norme, Neom n’est pas encore prêt à sortir de terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.