pass sanitaire QR code

Pass sanitaire et QR Codes : tout comprendre !

Numérique Santé Société

Désormais, le pass sanitaire avec le QR code est obligatoire dans beaucoup de lieux en France. Or, la technologie du QR code présente pas mal de limites. Véritable signature numérique, cette technologie peut-elle être utilisée par différents individus ? Quels sont les dangers en lien avec la publication de son QR code personnel sur le web ? Découvrez les réponses à toutes ces interrogations avec les recommandations d’un spécialiste en cybersécurité. Le pass sanitaire est désormais obligatoire pour se rendre au cinéma et dans d’autres lieux culturels. Dans quelques jours, il sera aussi de rigueur pour accéder aux bars, restaurants et trains, notamment.

Néanmoins, depuis son apparition, le mécanisme des QR code – sur lequel le pass sanitaire se base – engendre énormément de questions. Ce véritable « code-barres » numérique que l’on doit dévoiler sous forme virtuelle ou papier à l’entrée d’endroits publics spécifiques peut-il subir une falsification ? Pourquoi est-il négatif de faire apparaître cette signature personnelle sur le web ? Découvrez les réponses aux interrogations sur le fonctionnement de cette technologie.

Un même QR code peut-il servir à différents individus ?

Voici certainement le point faible majeur du pass sanitaire, représentant une véritable barrière face au Coronavirus. S’il y a pas de vérification d’identité par rapport au détenteur, on peut se servir d’un même QR Code par plusieurs individus, même à plusieurs secondes d’intervalle.

Il n’y a pas de stockage fait sur ces QR codes. Cela offre d’excellentes assurances sur la vie privée. Néanmoins, parallèlement, on peut se servir d’un même code à quelques secondes d’écart à l’autre bout du pays. Au final, il est impossible de détecter cela car il n’y a aucune autorité centrale. Effectivement, l’information ne se situe que sur le mobile de l’individu puis est supprimée tout de suite après.

Pas d’avertissement pour un QR Code dupliqué

Si un individu non-vacciné sauvegarde dans son application TousAntiCovid le QR code de l’une de ses connaissances vaccinées, elle aura la possibilité de dévoiler ce « faux » pass sanitaire sans aucun souci. Il n’y a pas d’avertissement dévoilée sur l’application de l’individu dont le QR Code a subi une duplication. Concernant l’usurpation, elle peut durer longtemps. Il faut dire que le QR code n’expire pas.

C’est le même qui est tout le temps dévoiler. Ainsi, quand on vole un QR code, on peut s’en servir même sept mois après. C’est pourquoi il est notamment fortement déconseillé de mettre son QR Code sur le web, même avec un floutage.

Depuis l’apparition du pass sanitaire, beaucoup de personnes heureuses d’avoir finalisé leur parcours vaccinal publient un cliché de leur pass sanitaire sur Internet – et par conséquent de leur QR code – essentiellement sur les réseaux sociaux. Néanmoins, comme déjà dit, tout le monde peut alors récupérer ce QR code et s’en servir comme son propre pass sanitaire.

La mauvaise idée du floutage

L’option du floutage (même du rayage) avant de publier un QR Code en photo n’est pas la bonne solution. Il est tout à fait possible de procéder à la reconstitution d’un QR code même si ce dernier est flouté et/ou rayé.

Ainsi, si vous désirez vraiment mettre votre pass sanitaire sur le web, vous devrez flouter au minimum la moitié du document. Cela sera normalement suffisant afin de cacher la majorité des informations. Toutefois, si c’est la mauvaise moitié du document que vous avez flouté, vous prendrez alors un grand risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.