Coronavirus plus meurtrier grippe

Le coronavirus est beaucoup plus meurtrier que la grippe

Santé

Une nouvelle étude l’affirme : le Coronavirus est beaucoup plus grave que la grippe. Ainsi, cette étude donne du fil à retordre à ceux qui répètent continuellement l’un des refrains de l’année : le Coronavirus est une grippe. Or, cela est faux puisque les symptômes peuvent être lourds et il peut y avoir des séquelles perdurant pendant des semaines. Concernant les décès, il y a également une différence avec la grippe. Découvrons ce que dit cette fameuse étude française, publiée en décembre 2020 dans le célèbre “The Lancet Medicine”.

Trois fois plus de morts pour le Covid-19 !

Comparant le Coronavirus et la grippe, cette étude est à ce jour la plus importante à ce sujet. Elle arrive à la conclusion que la Covid-19 est nettement plus grave que la grippe. Les chiffres obtenus par les experts dévoilent de nettes différences, autant par rapport aux hospitalisations qu’aux complications.

Concernant les hospitalisations, si on effectue une comparaison avec le pic épidémique de la saison grippale 2018/2019, près de deux fois plus d’individus sont allés à l’hôpital à cause du Covid-19 durant le pic pandémique du printemps 2020. Pour ce qui est des complications, l’étude dévoile également différences majeures entre les deux maladies.

Quelles sont les trois différences majeures entre les deux maladies ?

La première différence majeure concerne le nombre de personnes touchées par le Coronavirus ayant dû être admis en soins intensifs. Effectivement, à l’échelle du nombre d’individus infectés, plus de patients Coronavirus ont eu une forme lourde de la maladie : 14 585 personnes touchées par la Covid-19 sur 89 530 ont été accueillies en soins intensifs (ce qui correspond à 16,3 %). Pour la grippe, ce sont 4 926 individus touchés par la maladie sur 45 819 qui y ont été admis (ce qui correspond à 10,8 %).

La seconde différence concerne la durée moyenne du temps passé en soins intensifs. Ce dernier est deux fois plus long pour les personnes ayant contracté le Covid-19 (quinze jours pour le Coronavirus contre huit pour la grippe). Et enfin, la dernière différence concerne le pourcentage de mortalité parmi les individus hospitalisés pour la Covid-19. Effectivement, ce dernier est trois fois plus haut en comparaison à celui de la grippe saisonnière : 15 104 morts sur 89 530 hospitalisations pour le Coronavirus (ce qui correspond à 16,9 %). Pour la grippe, il y a eu 2 640 morts sur 45 819 (ce qui correspond à 5,8 %).

La Covid-19 n’a jamais ressemblé à la grippe

Néanmoins, cette étude n’est pas sans failles et présente deux points faibles majeurs. D’ailleurs, ce sont les auteurs eux-mêmes qui le signalent. La première (pour la période de l’étude) concerne l’option de dépistage pour le Coronavirus : elle est la même partout. Or, pour la grippe, cela n’est pas le cas. En effet, le dépistage pour la grippe peut changer d’un établissement de santé à l’autre.

La seconde limite concerne l’ancienneté de la grippe. Effectivement, l’immunité dans la population pour la grippe est beaucoup plus conséquente que celle du Coronavirus. Néanmoins, ces deux faiblesses de l’étude n’entachent pas les conclusions de l’étude par rapport à la plus forte dangerosité actuelle du Covid-19 par rapport à la grippe. Plus de 1,6 millions de personnes sont décédées du Coronavirus en 2020. Ainsi, vous pouvez en être sûr : le Covid-19 n’est pas une grippe. C’est pourquoi l’étude met en avant l’importance des gestes barrières et de la vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *