voiture electrique plus economique

En 2021, la voiture électrique déjà plus économique

Mobilité

Si on se fit à une étude effectuée par l’organisme UFC-Que-Choisir, ayant effectué une compilation de la totalité des coûts pesant sur les automobilistes, rouler en voiture électrique se révèle être nettement plus rentable que d’utiliser une voiture thermique.

Les modèles électriques plus rentables que les thermiques

De nos jours, un des freins majeurs à l’acquisition d’une voiture électrique est son tarif. Même s’il existe des aides à l’achat, pensées par l’État, le prix final d’achat demeure la plupart du temps plus élevé que celui d’un véhicule thermique semblable. Néanmoins, une enquête signée du groupe UFC-Que Choisir a prouvé que sur le long terme, ce genre de véhicules se révèle être nettement moins coûteux.

Cette enquête englobe la totalité des coûts supportés par les automobilistes, que cela soit la différence entre le tarif d’achat et le tarif de revente et évidemment chacune des dépenses d’énergie, d’assurance ou encore d’entretien. Dans chaque segment, à part les voitures de grande taille, les véhicules électriques sont plus rentables en comparaison à leurs semblables thermiques.

Près de 1 750 euros d’économies sur quatre années

Pour ce qui est des véhicules de taille moyenne, l’électrique est l’option la moins chère. Cela vaut également pour les voitures neuves que celles acquises d’occasion. Concernant une voiture achetée neuve, les économies vont de 1 750 euros sur quatre ans pour un modèle essence. Même chose en occasion, où les véhicules essence sont les plus coûteux à entretenir dans la vie de tous les jours. Hybrides et diesel quant à eux ont la même valeur.

Concernant le coût de l’énergie,ce dernier est environ 73 % plus bas pour les véhicules électriques que pour une voiture essence de taille semblable. Plus vous roulez, plus le point fort financier des voitures électriques se révèle être notable. Un individu faisant 20 000 kilomètres chaque année peut effectuer une économie de 1 275 euros grâce à sa citadine électrique en comparaison à une essence. Par contre, pour un plus petit rouleur (environ 10 000 kilomètres), il économisera près de la moitié. Signalons que cette enquête a été effectuée par un cabinet indépendant dont le financement s’effectue par la Fondation européenne pour le Climat.

La voiture électrique “Jamais contente” de 1899

Les fans de voiture et de conduite ont durant longtemps méprisaient tout ce qui ne possédait pas de moteur thermique. Or, la toute première voiture à avoir franchi les 100 kilomètres-heure en 1899 était … voiture électrique ! Il s’agissait de la « Jamais contente ». Néanmoins, à cette période, les batteries avaient peu d’autonomie et leurs poids étaient quasiment aussi lourd que la voiture.

Désormais, les modèles 100 % électriques ou hybrides proposent des performances semblables aux modèles classiques mais également de multiples autres points forts. Au final, la meilleure raison d’opter pour une motorisation électrique : moins de pollution !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *