machine virtuelle remonter temps

Remonter le temps avec une machine virtuelle : c’est possible !

Numérique Uncategorized Une

Avec la plus célèbre des théories du génie Albert Einstein (celle de la relativité générale), l’espace-temps s’est transformé en une entité dynamique et malléable. Ainsi, beaucoup d’hommes rêvent encore de voyager dans le temps. D’ailleurs, les films de science-fiction ont été nombreux autour de ce thème.

Même s’il est étudié par énormément de physiciens, le voyage dans le temps pose différents soucis théoriques, surtout ceux des paradoxes temporels. Or, les scientifiques poursuivent quand même leurs recherches et tentent de trouver des solutions. Cela est notamment le cas physicien Ron Mallet. Il y a peu, le scientifique a proposé un concept théorique. Ce dernier se basait sur un voyage dans le temps dans le passé. Même si cela peu sembler pertinent, la possibilité de réussite est infime car la solution utilisée n’est pas poussée et est également extrêmement critiquée.

Un projet ressemblant à Black Mirror !

Lucas Rizzotto, un célèbre inventeur américain (californien plus exactement), a filmé son existence durant un an via des lunettes intégrant une caméra. Dans une vidéo présente sur YouTube, ce dernier a dévoilé comment il s’est servi de la réalité virtuelle afin de concevoir une machine à remonter dans le temps dans le but de pouvoir … vivre une nouvelle fois ses propres souvenirs.

Si vous êtes cinéphile, cela doit vous rappeler un épisode de la série très connu : Black Mirror où un inventeur conçoit une machine virtuelle permettant de parcourir les souvenirs et donc de revenir dans le passé. Ce dernier présente sa merveille dans une vidéo complètement absurde.

Il a filmé son existence durant un an

Durant un an, ce célèbre inventeur a filmé son existence via des lunettes Spectacles de Snapchat, qui intègrent des caméras vidéo. Sur le célèbre réseau social Twitter, il affirme s’être servi de la première et de la seconde génération de lunettes. La troisième version des Spectacles, qui intègre une deuxième caméra afin de filmer en stéréoscopie, n’est apparue qu’à la fin de l’année dernière. Le souci majeur a été la contrainte de temps, puisque ces caméras peuvent seulement filmer une trentaine de secondes pour les deux premières générations, ou soixante secondes pour la troisième génération. Lucas Rizzotto a réussi à les modifier afin de filmer sur une plus longue durée, mais a subi des soucis de surchauffe seulement après quelques minutes d’usage.

Des souvenirs filmés à la première personne

Le projet est fait d’une multitude de séquences courtes filmées durant toute l’année, pour un total d’à peu près sept téraoctets de données. Il a par la suite façonné dans une réalité virtuelle un tableau de commande (s’inspirant directement de celui des films « Retour vers le futur »), et qui offre la possibilité de définir la date du souvenir que l’on désire vivre. Le PC choisit la vidéo correspondant au moment situé le plus à proximité de celui de la demande, et la projection dans la réalité virtuelle a alors lieu.

L’inventeur affirme avoir été grandement étonné en revoyant ces vidéos, qui pour rappel ont été filmées à la première personne. En effet, l’expérience était nettement plus immersive que ce qu’il pensait. Il a déclaré qu’en utilisant cette machine virtuelle à remonter le temps, il était son propre fantôme, en se voyant déambuler dans sa propre vie sans savoir ce qui allait arriver par la suite. Avec l’amélioration des équipements comme les Spectacles ou Google Glass, il n’est pas compliqué d’imaginer un futur non lointain où tout le monde pourra sauvegarder la totalité sa vie … pour la revivre. Plutôt effrayant, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *