Éoliennes

Energie renouvelable : sept producteurs indépendants lancent l’Electricité Verte d’Origine Contrôlée (EVOC)

Energie Une

À l’occasion de la mise en service de la centrale photovoltaïque flottante O’Mega1, à Piolenc (Vaucluse), sept producteurs et fournisseurs d’énergie renouvelable ont lancé la nouvelle « Électricité verte d’origine contrôlée » (EVOC). Avec cette marque, ils veulent assurer aux consommateurs que leur énergie est réellement verte et qu’elle favorise la transition agricole.

Le moteur éthique Qwant se joint à l’initiative

Les producteurs indépendants d’énergie renouvelable Akuo, Boralex, Nass & Wind, Reden Solar, Tenergie, Valorem et VSB énergies nouvelles s’associent au fournisseur d’énergie Plüm Énergie pour lancer la marque « Électricité verte d’origine contrôlée ». Eric Scotto, le PDG d’Akuo, a garanti que cette électricité sera 100 % renouvelable (d’origine solaire, éolienne, petite hydroélectricité ou biomasse), locale et productrice de valeur en France. Le moteur de recherche éthique européen Qwant, qui avait déjà conclu un PPA (power purchase agreement) avec Akuo en 2017, soutient l’initiative et devient le premier acteur de la French Tech client de l’Énergie verte d’Origine Contrôlée.

Faire du client, un véritable acteur de la transition énergétique

Les sept partenaires s’engagent à investir exclusivement dans des moyens de production d’énergies renouvelables et à accélérer la construction et le développement de nouvelles centrales en France. Pour Vincent Maillard, CEO de Plüm Énergie, cette offre permet aux producteurs, en complément des mécanismes de soutien public, « de développer de nouveaux projets en vendant la production de leurs installations dans des conditions économiques équitables et pérennes ».

Eric Scotto, le PDG d’Akuo, souligne que « Chaque client qui optera pour un électron vert « EVOC » deviendra un véritable acteur de la transition énergétique, en soutenant ainsi le développement des énergies renouvelables sur notre territoire ». Selon lui, les acteurs indépendants sont animés par la conviction que c’est aux citoyens de choisir leur mix énergétique. « Notre ambition avec EVOC est de leur donner la possibilité de le faire, enfin, concrètement. », a-t-il précisé. Avec Vincent Maillard, il espère que d’autres acteurs vont bientôt les rejoindre.

Se démarquer parmi la multiplicité d’offres vertes

Il faut noter que ce projet est une réponse à la remarque de l’Ademe, fin 2018, selon laquelle la multiplicité des offres « vertes » proposées par les fournisseurs n’avait pas réellement contribué au développement de nouvelles installations d’énergie renouvelable en France. L’Agence a encouragé à distinguer les offres vertes selon leurs niveaux d’exigence, par la mise en place d’un référentiel normatif obligeant les fournisseurs à décrire leurs offres sur la base de critères communs, afin que le consommateur puisse les comparer. D’où la création de la marque « Électricité verte d’Origine Contrôlée » qui prétend « devenir la première offre à obtenir la note maximum de ce futur référentiel », précisent les producteurs et Plüm Énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *