biomasse

Première usine à biomasse d’hydrogène au monde installée à Strasbourg

Energie Mobilité

La ville de Strasbourg installera sur son territoire la première usine à biomasse d’hydrogène au monde. Prévue pour 2021, l’usine est un modèle en matière de transition énergétique. En effet, la technique développée par l’entreprise française Haffner Energy pour produire de l’hydrogène diffère des techniques classiques appuyées sur l’énergie fossile et l’électrolyse. La thermolyse de la biomasse est ici employée.

Haffner Energy est une PME française spécialisée dans la production d’hydrogène à partir de biomasse. Un procédé industriel innovant qui prendra lieu et place à Strasbourg. L’entreprise, associée au distributeur de gaz local R-GDS, s’installera en effet dans la ville en 2021 dans les ateliers du distributeur de gaz.

L’objectif en 2021 sera de produire environ 110 tonnes d’hydrogène par an. L’usine en charge du projet dispose toutefois de capacités de production supérieures, dans la mesure où Martine Mack, directrice générale de R-GDS, a précisé dans un communiqué que l’unité a les capacités pour produire 216 tonnes par an. Côté coûts d’installation, le déploiement des structures, les études et autres frais nécessaires à l’accomplissement du projet se chiffrent à hauteur de 7 millions d’euros.

L’usine aura pour objectif de fournir en hydrogène les véhicules verts, ayant la particularité de n’émettre aucune émission de CO2. Le parc de véhicules à hydrogène alimenté en premier est le réseau de transport urbain de la ville de Strasbourg, ce qui correspond à une trentaine de bus. Leur autonomie est évaluée à environ 300 kilomètres, selon les responsables de R-GDS et de la compagnie de transport de Strasbourg (CTS). La recharge des véhicules s’effectuera la nuit.

Quant aux procédés de production, ils s’appuient sur l’utilisation de la biomasse comme ingrédient principal. La biomasse est une matière organique qui provient des déchets agricoles et forestiers. Dans un premier temps, l’entreprise utilisera les plaquettes forestières, issues des bois laissés en forêt après la récolte.

Le processus industriel est bien entendu breveté par Heffner Energy. Il diffère des procédés industriels classiques pour créer de l’hydrogène manufacturé. On retrouve bien souvent la transformation d’énergie fossile (méthane) et l’électrolyse de l’eau. Contrairement à ces pratiques, Heffner Energy base sa production sur la thermolyse de la biomasse et la gazéification, afin d’obtenir un hydrogène entièrement renouvelable et compétitif.

L’hydrogène manufacturé à partir du fossile rejette du CO2 dans sa production. Dans le procédé utilisé par Heffner Energy, le CO2 est piégé, et n’est donc pas rejeté dans l’atmosphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *