distillerie

Microsoft partenaire du premier whisky conçu par une IA

Numérique Travail

La distillerie suédoise Mackmyra, avec la collaboration de la société fintech finlandaise Fourkind et de Microsoft, a produit le premier whisky réalisé grâce à une intelligence artificielle. À l’aide du procédé de machine learning, l’IA est capable de trouver les meilleures combinaisons pour donner au spiritueux un goût unique. 

La rencontre entre le savoir-faire artisanal et la technologie

En partenariat avec la société finlandaise Fourkind et de Microsoft, la distillerie suédoise Mackmyra a produit le tout premier whisky grâce à une intelligence artificielle. Une nouvelle approche empreinte d’innovation technologique pour un savoir-faire artisanal pourtant largement mis en avant par la distillerie. Microsoft explique d’ailleurs dans un article sur son site internet que le maître distillateur de Mackmyra a été introduit au “Hall of fame [Temple de la renommée], par le Whisky Magazine”.

La firme de Redmond ajoute que les “ambitions de la distillerie, cependant, vont beaucoup plus loin”, et a ainsi développé une intelligence artificielle pour y répondre. En s’appuyant sur le principe du “machine learning” (l’apprentissage automatique d’une machine), l’IA est capable de remplacer le savoir-faire artisanal d’une profession millénaire.

Prédire les meilleures combinaisons pour la production du whisky

Microsoft explique que “les modèles d’apprentissage automatique de la distillerie, optimisés par Azure de Microsoft, sont alimentés par les recettes existantes de Mackmyra, les données de vente et les préférences des clients. Grâce à cet ensemble de données, l’IA peut générer plus de 70 millions de recettes dont il prédit la popularité et la plus haute qualité, en fonction du type de fûts existant dans l’entrepôt

L’intelligence artificielle va pouvoir également prédire les meilleures combinaisons pour la production du whisky. Pour ce faire, elle “imagine” les recettes, qu’elle passe en revue par milliers, afin de “goûter” numériquement les résultats.

Dépasser les traditions

La distillerie souhaite aller plus loin que les procédés artisanaux traditionnels, qui pourtant constituent la pierre angulaire de la production d’un bon whisky. Angela d’Orazio, maître distillateur chez Mackmyra, confie, sur le site de Microsoft : “nous nous efforçons toujours de défier les traditions du commerce très traditionnel du whisky, et c’est quelque chose que nous pouvons vraiment faire maintenant avec l’aide de I’IA. Nous considérons l’intelligence artificielle comme un élément de notre développement numérique, et c’est vraiment passionnant de laisser l’intelligence artificielle compléter l’art de produire un whisky de haute qualité“.

Microsoft fait aujourd’hui partie des leaders en matière d’intelligence artificielle. Ses équipes d’ingénieurs ont réussi à créer des IA capables de comprendre une conversation aussi bien qu’une personne, avec un taux d’erreur dans la retranscription égale à 5,9%, soit le taux moyen d’erreur pour un humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *