drapeau suède

Transition énergétique : la Suède championne d’Europe

Energie

La Suède est aujourd’hui le pays d’Europe le plus avancé en matière de transition énergétique. Selon un rapport émis le 9 avril 2019 par l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la consommation en énergie fossile du pays est la plus faible du continent. Cette première place lui est due, notamment, grâce à une production électrique décarbonée. 

La Suède, un modèle à suivre

Le modèle énergétique du pays nordique a été mis en valeur par un rapport émis par l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) au début du mois d’Avril. En étudiant la consommation énergétique de la Suède, l’agence internationale a démontré qu’elle était très efficace, notamment grâce à une faible émission de carbone.

La consommation globale en énergie du pays s’est stabilisée au début des années 2000, alors que son PIB national, lui, a augmenté de 16% entre 2007 et 2017. Cette transition est le fruit d’une transformation des moyens de production énergétique traditionnels. En s’appuyant sur le nucléaire, l’hydroélectricité et la chaleur renouvelable, la Suède a pu réduire significativement ses émissions de CO2. Au regard de la moyenne d’émission mondiale, le pays est un exemple à suivre.

Une consommation majoritairement électrique

L’électricité est la source d’énergie la plus utilisée en Suède. Elle représentait 33% de la consommation énergétique globale du pays en 2017. A titre de comparaison, en France, l’électricité compte pour un quart dans la consommation totale.

La Suède est l’un des pays les plus nucléarisés au monde. Cependant, au delà des centrales nucléaires, la Suède possède de larges ressources tierces, qui lui permettent d’assurer un consommation massivement basée sur des énergies renouvelables. Les forêts pour la biomasse, ou encore le vent pour les éoliennes lui permettent une orientation vers des énergies peu carbonées.

Une transition énergétique pas encore adoptée par le reste du monde

Les énergies fossiles sont encore trop représentées dans la consommation mondiale d’énergie primaire. Selon la compagnie pétrolière BP, elles représentaient 85,2% en 2017. Un modèle énergétique polluant dont les conséquences écologiques se font aujourd’hui ressentir.

Néanmoins, la part d’énergie renouvelable dans certains pays est  en nette progression, et est bien souvent source d’inspiration. Le Royaume-Unis, La Suède ou encore La Suisse font partie des pays les plus industrialisés qui émettent le moins d’émission de CO2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *