pilule minceur

Pilule minceur Plenity : la FDA autorise sa commercialisation

Alimentation Santé

La Food and Drug Aministration (FDA), l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, a autorisé la vente d’une pilule minceur fabriquée par Gelesis, une entreprise de biotechnologie. Disponible sur le marché en 2020, ce traitement devrait permettre aux personnes en surpoids de mieux contrôler leur alimentation.

L’entreprise Gelesis, qui a fabriqué une pilule minceur baptisée Plenity, a annoncé dans un communiqué de presse, que la FDA (qui dispose de l’autorité concernant la commercialisation d’un médicament sur le territoire américain) a approuvé la vente de ce traitement sur le territoire des États-Unis à partir de 2020.

Une pilule qui réduit la faim

Le médicament doit permettre aux personnes en situation d’obésité de contrôler leur sensation de satiété. En effet, la pilule est composée de cellulose, de glucides et d’acides citriques, des composants que l’on retrouve dans les plantes et qui, une fois trempés dans l’eau, peuvent absorber jusqu’à 100 fois leur poids.

De ce fait, lorsque la pilule est ingérée avec le repas, elle s’étire dans l’estomac et le petit intestin, laissant peu de place pour la nourriture. Le patient ressent alors moins la faim.

Des études réalisées dans plusieurs cliniques dans le monde

Le médicament Plenity a été testé dans 5 cliniques à travers les États-Unis, le Canada et l’Europe. Les résultats ont démontré que consommer la pilule minceur, en complément d’un régime adapté et d’une pratique régulière d’exercice, entraînait une perte de poids.

L’étude a été réalisée en double-aveugle, c’est-à-dire qu’une partie des patients a reçu un placebo, et l’autre partie a pris le vrai médicament. Ni les patients, ni les médecins  ne connaissaient l’identité des patient ayant consommé le placebo. Sur 436 adultes en situation d’obésité, les résultats ont démontré une différence de perte de poids entre les deux catégories de l’ordre de 2%. C’est à dire que les patients ayant reçu Plenity on perdu environs 2% de poids supplémentaire que ceux ayant reçu un placebo.

Une vente contrôlée

La vente sur le marché, à partir, de 2020, sera tout de même contrôlée. Une ordonnance prescrite par un médecin sera nécessaire pour acheter et consommer ce produit. Il sera déconseillé aux femmes enceintes, ni pour les personnes avec des problèmes digestifs et ceux allergiques à la cellulose et à l’acide citrique.

Dans une interview accordée au Journal Du Geek, un site internet spécialisé dans l’actualité du numérique, Florence Foucaut, diététicienne, a émis certaines réserves sur l’efficacité du produit. Elle explique notamment que “la cellulose est présente dans tous les fruits et légumes et permet d’obtenir les mêmes résultats. Boire un verre d’eau et manger une pomme permettra d’obtenir cette sensation de satiété de manière naturelle”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *