Les Français confiants dans l’efficacité de l’homéopathie (sondage)

Santé

Malgré les controverses au sujet de leur efficacité, une grande majorité de Français continuent à faire confiance aux traitements homéopathiques selon un sondage Ipsos sur les Français et l’homéopathie réalisé fin octobre. Trois Français sur quatre la jugent efficace et 71% d’entre eux estiment que celle-ci est complémentaire aux médicaments conventionnels.

Les Français gardent confiance dans l’homéopathie, malgré les nombreuses prises de position dénonçant l’efficacité des médecines alternatives, dont elle est l’une des représentantes les plus emblématiques. C’est l’enseignement principal qui ressort d’un sondage de l’Institut Ipsos réalisé fin octobre auprès d’un panel représentatif de 2 000 Français âgés de 18 ans et plus. 76% des personnes interrogées affirment ainsi avoir une bonne image de l’homéopathie, et 74% de ses utilisateurs jugent que les médicaments homéopathiques sont efficaces. Ils sont aussi 71% à juger que l’homéopathie est complémentaire aux médecines conventionnelles.

Depuis septembre 2017, plusieurs médecins et instances scientifiques ont pris position contre la scientificité des traitements homéopathiques, en les assimilant parfois à de simples médicaments placebo. Le Conseil scientifique des Académies des sciences européennes (Easac), le premier, avait émis une déclaration le 29 septembre 2017 contestant la présence de « preuve solide et reproductible de l’efficacité des produits homéopathiques ». Le 18 mars 2018, une tribune signée par 124 professionnels de santé et publiée par le Figaro Santé dénonçait l’efficacité des médecines alternatives. À son tour, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) avait pris position dans le débat en publiant une « mise au point » sur l’homéopathie le 18 septembre dernier. Tout en s’opposant aux traitements non conventionnels, l’Ordre ne contestait pas le statut de traitement complémentaire des médicaments homéopathiques selon la situation des patients.

Une expérience positive de l’homéopathie à l’origine de la confiance des Français

A ces déclarations, la majorité des Français opposent une expérience globalement positive des traitements homéopathiques. Née au XVIIIe siècle, l’homéopathie s’est popularisée en France à partir de la fin des années 1960, avant de connaître une forte croissance à partir des années 2000. 77% des personnes interrogées par Ipsos disent ainsi avoir déjà suivi un traitement homéopathique au cours de leur vie (contre 56% en 2012 selon un sondage du même institut), quand 87% d’entre eux affirment que leurs proches y ont déjà eu recours. L’homéopathie s’est ancrée dans les habitudes des Français, puisque ceux qui y ont recours déclarent l’utiliser depuis 14 ans en moyenne et reconnaissent son efficacité pour 74% d’entre eux. 70% des personnes interrogées ont recours à l’homéopathie pour traiter les premiers symptômes (traitement préventif de la grippe, plaies et bosses, allergies) et un Français sur deux l’utilise pour des traitements de fond d’au moins plusieurs semaines.

Cet attachement et cette confiance des Français à l’égard de l’homéopathie se traduit également en termes d’attentes vis-à-vis des politiques de santé publique. Malgré les arguments contradictoires, 74% d’entre eux s’opposent à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques par la Sécurité sociale, et 58% d’entre eux souhaitent que les médecins prescrivent plus souvent ce type de traitements associés aux médicaments conventionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *