Canal+ privé de football

Economie

Canal+ entre dans une zone de turbulences qui devrait décider de son avenir. Une période qui s’ouvrira en 2020 et qui aura pour particularité de ne plus voir de football sur la chaîne cryptée. Aucun lot mis en vente par la Ligue professionnelle de football n’a été attribué à Canal+ pour la période 2020-2024. C’est un inconnu en France, Mediapro, qui rafle la mise.

Canal + : diffuseur historique du football français

Canal+ se considère à juste titre comme la chaîne du football en France. Diffuseur du championnat de France depuis 1984, la chaîne avait commencé à être mise en difficulté par l’arrivée de beIN Sports. Les deux concurrents s’étaient finalement entendus et Canal+ est toujours le principal diffuseur avec l’affiche principale du dimanche soir. Une hégémonie qui va se transformer en absence dès 2020.

Mediapro séduit la Ligue professionnelle de football

Appelé à participer à un nouvel appel d’offres pour les droits du championnat de France entre 2020 et 2024, Canal+ pensait récupérer le lot principal. La direction de la chaîne avait toutefois prévenu qu’elle ne mettrait pas en péril son équilibre financier pour convaincre la LFP. Le résultat est catastrophique puisque Canal+ repart sans aucun lot et a laissé Mediapro remporter les principales affiches. Les lots 1, 2 et 4 tombent dans l’escarcelle du groupe espagnol récemment racheté par le chinois Hontai Capital. beIN sauve les meubles avec le lot 3 qui lui donne les droits du match du samedi soir et de celui de 17 heures le dimanche.

La LFP entre dans la cour des grands avec 1,153 milliard d’euros

L’arrivée en force de Mediapro s’explique par les offres très alléchantes faites à la LFP. Les 4 lots vendus représentent la bagatelle de 1,153 milliard d’euros par an. La LFP a réussi son pari puisqu’elle souhaitait atteindre la barre du milliard d’euros (contre 730 millions actuellement). Il s’agit d’une hausse de 60 %, ce qui permet au championnat français d’entrer dans la même cour que ses voisins allemand et espagnol.

Canal+ fait la forte tête

Selon le Parisien, déçu d’avoir perdu le lot 1 (le plus prestigieux donc), Canal+ aurait tenté de faire capoter l’appel d’offres en ne proposant que deux euros pour les lots 2 et 3. Une stratégie qui visait à ne pas atteindre le prix plancher, ce qui aurait entraîné une annulation de l’appel d’offres. Malheureusement pour la chaîne cryptée, les offres de Mediapro et de beIN ont suffi à atteindre ce prix plancher et c’est désormais une crise d’identité et financière qui couve dans les bureaux de Canal+.

Un Canal+ vraiment sans football ?

Il est toujours possible pour le diffuseur historique de trouver un accord avec Mediapro. La LFP autorise en effet le système de sous-licence des droits. Un tel accord sera néanmoins difficile à obtenir en raison de son coût. Il en va toutefois de l’avenir de la chaîne puisque beaucoup d’abonnés le sont en raison du football. Canal+ peut-il devenir seulement la chaîne du cinéma et des séries télé ? L’avenir apportera rapidement des réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *