Facebook : quelle place pour les données personnelles ?

Numérique

Depuis le scandale Cambridge Analytica auquel Facebook a été intimement lié, Mark Zuckerberg, PDG du géant américain, est dans la tourmente. Facebook est accusé d’avoir laissé filtrer des millions de données personnelles, qui auraient largement influencé l’élection américaine de 2016. 

Un scandale mondial

Le créateur de Facebook est en proie à de nombreuses critiques de part et d’autre du continent américain. Depuis les révélations au sujet de Cambridge Analytica, les tensions sont vives autour du réseau social. Au-delà de l’aspect politique, l’aspect moral entre également en compte dans cette affaire. Cambridge Analytica, société privée de communication stratégique combinant outils d’exploration et analyse des données, aurait siphonné des millions de données. C’est là que Facebook intervient : Mark Zuckerberg a laissé cette société utiliser les données de millions utilisateurs de son site, sans leur consentement.

Un mea culpa devant le sénat américain

Le 10 avril dernier, le père de Facebook était attendu devant le Sénat Américain, afin de s’exprimer sur cette affaire. “Il est maintenant clair que nous n’avons pas fait assez pour protéger ces outils (de Facebook) des usages malicieux comme les fake news, l’interférence dans les élections ou les discours de haine. C’était une grosse erreur. Je suis désolé. J’ai créé Facebook, je le dirige, je suis responsable de ce qui passe“, a-t-il déclaré.

Données personnelles : la faille du digital

Nombreux sont les spécialistes du Web qui mettent en garde les utilisateurs des différents réseaux sociaux. Mais alors, comment les internautes peuvent-ils protéger leurs données personnelles ?

Les idées changent, les données restent. Chaque information récoltée par les différents sites consultés par un internaute est fichée, conservée, et utilisée, sans qu’il en ait souvent conscience. Protéger ses données privées est donc devenu un impératif. Mais comment s’y prendre?”, s’interroge ainsi la CNIL en présentation de sa campagne de sensibilisation sur la protection des données personnelles sur Internet.

Dans le but de protéger les internautes, la Commission Nationale de l’Informatique et des libertés apportent quelques conseils pertinents, parmi lesquels il est possible de trouver les suivants :

  • Protéger son ordinateur :  l’installation d’un “pare-feu” devrait permettre de filtrer les logiciels espions que les pirates informatiques élaborent pour recueillir les données personnelles.
  • Faire le ménage de son navigateur : il ne faut pas hésiter à supprimer son historique de navigation, qui contient de précieuses données pour les pirates du Web. En cause, les “cookies” que tout le monde accepte sur un site internet.
  • Faire attention à ce que l’on poste :  avant toute chose, les données personnelles sont ce que nous voulons bien publier. Ainsi, un internaute ne souhaitant pas que toute sa vie soit connue, devra être particulièrement vigilant sur ses contenus partagés.

Malgré ces nombreux conseils, les internautes restent encore très souvent victimes d’utilisation de données personnelles, que ce soit par des pirates du web, ou pire, par des sites tels que Facebook.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *