France Coronavirus Croissance Décès

Coronavirus : vers un “rester chez soi” imposé légalement

Santé Une

Dans l’optique de lutter contre l’épidémie de Coronavirus, les gouvernements des différents États prennent des mesures de plus en plus importantes pour lutter contre la progression de la maladie. Au début, les responsables politique préconisaient de simples mesures préventives, aujourd’hui, les annonces sont à la faveur du télétravail et à la distanciation sociale et peut-être que, dès demain, un confinement forcé sera imposé sur tout le territoire. 

Une mise en place graduelle des mesures

Alors que nombre de cas contaminés par le Coronavirus explose en France et suit la courbe de l’Italie, des mesures graduelles ont été prises depuis la première détection du virus sur le sol de l’hexagone. Au départ, les rassemblements ont été limités et les autorités sanitaires préconisaient de se laver les mains de manière régulière. Aujourd’hui, après avoir fermé les établissements scolaires, limités les déplacements et fermé les commerces “non essentiels” à la vie du pays, la France se prépare à entrer dans une phase de confinement forcé.

En effet, dès ce soir 20h00, le chef de l’État Emmanuel Macron a prévu une allocution exceptionnelle sur la situation de crise dans laquelle est plongé le pays. Déjà de nombreuses rumeurs circulent et annoncent, pour certaines, la mise en quarantaine de toute la population…

En Italie, là où la situation est plus avancée mais très similaire à la France, des mesures de confinement ont déjà été mises en place. Ainsi, depuis le 9 mars, les Italiens sont contraints de rester chez eux et ne sont autorisés à sortir qu’en dehors des heures de couvre-feu. En effet, l’Italie ne “vit” plus qu’entre 8h et 18h et le reste du temps, la population est contrainte par le couvre-feu.

Les transports limités par le coronavirus

Toujours en Italie, certaines villes sont placées en quarantaine et les axes de circulation sont soumis à des points de contrôle qui servent à maîtriser les mouvements de population. Seuls sont autorisés les déplacements vitaux, à savoir l’achat de denrées alimentaires ou de médicaments ainsi que les trajets à destinations de lieux médicaux. Autrement dit, il est désormais interdit pour certains habitants de se rendre sur leur lieu de travail et les écoles sont évidemment fermées.

Pour l’instant, il est impossible de savoir quelles mesures seront prises en France, mais il y a fort à parier que des mesures sanitaires similaires seront mises en place. Ce matin, sur Tweeter, le président s’est exprimé à ce sujet, mettant en avant la coordination européenne qui doit aboutir à la mise en place de “décisions exigeantes” dans les prochaines heures.

Déjà en France, les déplacements se retrouvent très limités. Ainsi, la plupart des vols internationaux sont suspendus et les transports “longue distance” sont drastiquement réduits. De nombreuses grandes lignes de train sont déjà bien en deçà de leurs fréquences habituelles et le nombre de locomotives ne devrait cesser de descendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *