e-Velo'v Lyon

e-Velo’v : JCDecaux lance son concept de vélos hybrides à Lyon

Mobilité Une

La ville de Lyon va voir son offre de vélos en libre-service prendre une nouvelle tournure d’ici quelques semaines. En effet, JCDecaux va mettre sa nouvelle génération de vélos hybrides à disposition de la cité rhodanienne. Baptisé le e-Velo’v, Lyon va bénéficier de 2500 exemplaires de ces nouveaux modèles à partir du 20 février prochain.

Des vélos hybrides sans batteries fixes

L’innovation au cœur des e-Velo’v est relativement simple. JCDecaux ne propose pas de vélos électriques. Il s’agit de vélos hybrides, qui peuvent accueillir une batterie pour faciliter la tâche de l’utilisateur. La batterie reste constamment avec son propriétaire, qui devra gérer sa recharge pour l’utiliser sur le vélo.

La batterie, au cœur du système de ces nouveaux vélos hybrides, a été développée par l’Auvergnat Ion Battery System (IBS) et offre de 8 à 10 kilomètres d’autonomie pour un poids de 530 grammes. Elle fonctionne avec un système de location à raison de sept euros par mois. La batterie sera aussi sécurisée et liée au téléphone de son propriétaire. Il recevra d’ailleurs une notification au bout de 10 secondes si la batterie n’est pas retirée du vélo après qu’il ait été déposé à une borne.

“Aucune ville ne démarre avec autant de vélos”

Pour Pascal Chopin, le directeur régional de JCDecaux, ce lancement est une première pour l’entreprise. Même si le concept d’une petite reine hybride a déjà été lancé à Bruxelles, Lyon est la première ville qui bénéficie d’un lancement de cette envergure. “C’est un grand jour pour JCDecaux. Le e-Vélo’v est une innovation majeure pour le groupe, nous travaillons dessus depuis 2012. Aucune ville ne démarre avec autant de vélos d’un coup“, indique Pascal Chopin.

En se basant sur les chiffres de la capitale belge, JCDecaux a annoncé avoir enregistré près de 1000 trajets quelques jours après le lancement. Pour le groupe, ce vélo hybride a engendré une hausse de 12% du nombre de trajets effectués à vélo à Bruxelles. Un chiffre significatif qui renforce le projet de l’opérateur qui se veut “confiant” pour la suite.

Offrir une mobilité pour tous avec e-Velo’v

Ces nouveaux vélos électriques sont aussi le signe de l’engament de la métropole lyonnaise pour une mobilité durable et universelle. Avec le e-Velo’v, l’objectif pour la ville de Lyon est de multiplier par 4 le nombre d’utilisateurs. Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, espère notamment que cette nouvelle offre permettra aux seniors d’utiliser le vélo plus souvent.

C’est une nouvelle étape pour la pratique du vélo sur la métropole. La pratique du vélo a augmenté de 2 à 8 %. L’électrique permet une ouverture sur de nouveaux horizons, mais aussi sur de nouveaux territoires et d’envisager une mobilité inclusive. Je pense par exemple aux seniors qui ont envie de se déplacer autrement“, conclue-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *