Des légumes et des fruits

Une campagne d’information : un mois pour inciter les Français à mieux manger

Alimentation Une

 

Santé Publique France mène actuellement une campagne d’information d’un mois pour encourager les Français à mieux manger. L’accent est mis sur deux catégories d’aliments « particulièrement intéressants pour leurs qualités nutritionnelles et leur accessibilité économique » : les légumes secs et les féculents complets.

Les Français pas encore emballés par ce type d’aliments

Depuis le 22 octobre, et ce pour un mois, Santé publique France pilote une campagne nationale d’information invitant les Français à modifier leurs habitudes alimentaires pas à pas, sans renoncer au plaisir de manger. Pour y arriver, l’organisme public conseille de commencer par enrichir notre assiette en légumes secs, aussi appelés légumineuses, et en céréales complètes (pain complet ou aux céréales, pâtes, farines et semoules complètes etc.). Ces catégories d’aliments sont « particulièrement intéressantes pour leurs qualités nutritionnelles et leur accessibilité économique », souligne Santé publique France. On pourra par exemple opter pour des pâtes complètes plutôt que des pâtes « classiques », pauvres en fibres, en enrichissant son chili de deux variétés de haricots secs, ou encore en intégrant du chou-fleur dans la composition d’une pâte à pizza.

Pourtant, malgré leurs atouts, les légumes secs et les féculents complets ne sont pas les préférés des Français. En effet, 60% des adultes ne mangent pas de produits céréaliers complets, et 85% ne consomment pas de légumes secs deux fois par semaine, conformément à la recommandation de Santé publique France.

Consommer maison, local et biologique

Déployée pendant un mois à la télévision, sur les réseaux sociaux et sur le site mangerbouger.fr, qui suggère des recettes, cette nouvelle campagne encourage aussi à augmenter sa consommation de produits faits maison, locale et biologique. Ils doivent surtout être riches en oméga-3, à l’exemple des poissons gras qui peuvent être consommés en alternance avec le poisson maigre et d’huiles de colza, d’olive et de noix.

Pour lutter contre l’obésité, Santé Publique France invite en outre les Français à réduire leur consommation de viande, de charcuterie, d’alcool, de boissons sucrées, de produits trop salés, de produits avec un Nutri-Score D et E et leur temps passé assis.

32% des adultes en surpoids et 17% en obésité

Élaborées par Santé Publique France à partir des travaux de l’Anses et du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), les nouvelles recommandations sur l’alimentation pour les adultes prennent en compte l’évolution des données scientifiques des dix dernières années. Elles se proposent d’aider les Français à modifier leurs habitudes alimentaires pour leur santé et à adopter un mode de vie plus actif. C’est un enjeu pour la France ou 32% des adultes sont en surpoids et 17% en obésité selon l’étude Esteban de Santé Publique France, dont tous les résultats du volet nutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *