éducation

Les élèves en Chine bientôt éduqués par l’Intelligence Artificielle

Education Numérique

La Chine, qui a fait des progrès considérables en matière d’éducation ces dernières années, tente d’intégrer de nouveaux outils dans l’apprentissage des élèves. Elle fait désormais intervenir l’Intelligence Artificielle pour accompagner les étudiants individuellement dans leur parcours d’apprentissage. Une nouvelle méthode appuyée par les technologies de deux entreprises notamment : Squirrel AI et AIo7. 

La Chine pourrait bien avoir trouvé la solution pour accompagner ses élèves de manière plus individuelle dans leur parcours d’apprentissage. Elle teste actuellement l’Intelligence Artificielle appliquée à l’éducation, afin d’atteindre une “éducation intelligente”, selon le MIT Technology Review.

Deux entreprises ayant développé ces outils éducatif utilisants l’I.A se démarquent. On retrouve Squirrel AI, qui propose un accompagnement sous forme de tutorat personnalisé, qui s’adapte donc au profil de l’élève, et AIo7, une technologie permettant d’apprendre l’anglais. Ces deux outils n’ont pas les mêmes objectifs, ni les mêmes méthodes. Squirrel AI souhaite s’imposer en tant que professeur officiel, reléguant les professeurs des salles de classe plus passifs, tandis qu’AIo7 se pose en tant qu’outil complémentaire.

Squirrel AI propose des cours personnalisés pour les élèves. Plus le nombre d’élèves qui utilisent la technologie est important, et plus les prédictions et l’expérience éducative sera précise. En coulisse, les cours sont préparés par des ingénieurs soutenus par des professeurs, qui décortiquent chaque matière en un nombre important de concepts. Pour commencer le programme, l’élève doit passer un test, qui déterminera sont niveau et les éléments à perfectionner.

En 2017, une étude d’entreprise à démontré quele système était en moyenne meilleur pour améliorer les résultats aux tests de mathématiques que les enseignants expérimentés qui enseignent à une douzaine de jeunes dans une classe traditionnelle”. Le fondateur de Squirrel AI, Derek Li, a annoncé vouloir faire de cette technologie “La principale méthode d’enseignement”. Les professeur en salle de classe serviront à la communication émotionnelle et à superviser l’I.A.

Quant à la vision du fondateur de l’autre programme d’Intelligence Artificielle AIo7, l’outil éducatif est ici utilisé comme un complément. Pan Pengkai voit AIo7, et plus globalement l’Intelligence Artificielle dans l’éducation comme un outil qui permettra de mettre fin à la concurrence à l’école. Son entreprise analyse constamment les sessions des élèves lors de leurs exercices, ainsi que le temps qu’ils passent à les pratiquer, afin d’établir des rapports précis sur leur apprentissage. De quoi placer l’IA au second plan, dans le but de garder le professeur au centre de l’éducation des élèves.

Quoi qu’il en soit, ces deux modèles d’I.A transforment profondément l’éducation, et les deux entreprises finiront bien un jour par exporter leur modèle à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *