Les placements dans des fonds socialement responsables, solidaires ou verts ont bondi entre 2018 et 2019, selon un rapport publié vendredi par France stratégie, organe de prospective rattaché à Matignon.

Assurance-vie : les placements dans les fonds verts, responsables et solidaires progressent en France

Finance Une

 

Les placements dans des fonds socialement responsables, solidaires ou verts ont bondi entre 2018 et 2019, selon un rapport publié vendredi par France stratégie, organe de prospective rattaché à Matignon.

Des fonds qui ont plus que triplé sur un an

Les encours d’assurance-vie placés dans des fonds respectant des critères de développement durable ont bondi entre 2018 et 2019, d’après un rapport publié vendredi par France stratégie, organe de prospective rattaché au Premier ministre. Fin 2019, « les encours des unités de compte responsables, vertes et solidaires en assurance-vie s’élevaient à près de 25 milliards d’euros contre 7 milliards à fin 2018 », précise l’organisme. Celui-ci s’est appuyé sur une enquête réalisée par la Fédération française de l’assurance (FFA) auprès d’un panel de 21 acteurs, représentant 90% du montant des unités de compte des assureurs français.

Cette progression des encours d’assurance-vie respectant des critères de développement durable dérive de la loi Pacte, dont les premiers effets apparaissent dans ce rapport de France Stratégie. Depuis le 1er janvier, tout contrat d’assurance vie doit proposer un placement en unités de compte (UC) labellisé investissement socialement responsable (ISR), solidaire ou vert. Aussi, à partir du 1er janvier 2022, tous les contrats d’assurance vie en unités de compte devront répondre à ces trois critères. Le capital placé en unités de compte n’est pas garanti mais peut potentiellement bénéficier d’une meilleure rémunération que celui investi dans les contrats en fonds euros. Ces derniers offrent en revanche une garantie du capital.

Une part encore limitée dans l’assurance-vie

Toutefois la part des encours sur les fonds labellisés « reste encore limitée au sein de l’assurance vie », souligne France Stratégie. L’organisme rappelle que les encours d’assurance vie représentaient au total 1 788 milliards d’euros à fin 2019, dont 397 milliards investis en unités de compte. Par ailleurs, à fin 2019, l’encours de l’investissement responsable progressait par rapport à 2018 et s’élevait désormais à 1 861 milliards d’euros contre 1 459 milliards en 2018, ajoute l’organisme attaché à Matignon, citant la dernière étude statistique de l’Association française de la gestion financière (AFG).

Les Européens généralement dans le vert

Au niveau européen, les labels de la finance durable ont également le vent en poupe, avec une centaine de fonds supplémentaires labellisés au premier trimestre 2020, selon Novethic, média spécialiste de la finance durable, détenu par la Caisse des dépôts. Selon cette source, au total, 935 fonds font désormais objet de labélisation pour un encours de 326 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *