avion supersonique Virgin Galactica

L’avion supersonique de Virgin Galactic

Santé Uncategorized Une

Le transport de personnes à plusieurs fois la vitesse du son : cela demeurait encore la propriété du Concorde. Il s’agissait d’un avion français et britannique actif de 1976 à 2003. Désormais, le groupe Virgin Galactic conçoit également son propre avion supersonique. Pour rappel, Virgin Galactic a été la filiale de Virgin Group. Il s’agit d’une entreprise experte dans les vols commerciaux suborbitaux. Elle a été conçue par le milliardaire britannique Richard Branson, il y a désormais 16 ans.

Afin de concevoir cet avion de ligne supersonique, le groupe a fait appel au motoriste Roll Royce. Ce dernier est notamment connu pour avoir conçu les réacteurs du Concorde. La finalité de Virgin Galactic est même d’aller encore plus vite que le Concorde grâce à un avion pouvant voler à trois fois la vitesse du son (alors que le Concorde allait deux fois plus vite que la vitesse du son). Dans ce but, Virgin Galactic devra régler les soucis ayant mis un terme aux vols du « bel oiseau blanc ». Ces deux derniers furent la consommation d’essence astronomique et le bruit causé par le bang supersonique.

L’avion pourra porter entre 9 et 19 individus

Les premières représentations de cet avion supersonique dévoilent un engin à aile delta (une configuration spécifique grâce à sa voilure formant un triangle isocèle). L’appareil est certifié Mach 3 et peut porter entre 9 et 19 personnes. Cet avion pourra accueillir des aménagements de cabine personnalisés afin que les clients soient comblés. Il y aura évidemment des sièges de classe affaires ou de première classe.

L’appareil pourra être à une altitude maximum de 60 000 pieds, ce qui correspond à 18 000 mètres. C’est tout de même le double des avions de ligne modernes. Enfin, il devra répondre aux normes des infrastructures aéroportuaires et de l’espace aérien mondial en décollant et en se posant au même titre que tout autre autre avion de passagers.

Diminution du bruit et consommation de carburant

La société Virgin Galactic désire faire de son avion un véritable pionnier des vols commerciaux futuristes, surtout par rapport à l’empreinte carbone. C’est un point que l’on reproche souvent au milieu de l’aéronautique. C’est pourquoi la conception de cet engin a également comme objectif d’ouvrir la route de l’usage d’un carburant durable de pointe. L’entreprise et cet avion doivent servir de véritable catalyseur à son approbation par la communauté aéronautique.

À part cela, Virgin Galactic va aussi s’attarder et répondre à des enjeux que sont la gestion thermique, la maintenance, le bruit, les émissions, sans oublier les interrogations économiques en lien avec les vols à haute vitesse de routine.

Pour ce qui est des nuisances sonores, la société compte sans aucun doute sur l’aide … de la NASA. En mai dernier, elle avait fait l’annonce d’un partenariat, nommé Space Act, avec l’Agence américaine, dans le but de collaborer sur des technologies à grande vitesse. Il faut savoir que depuis des décennies, l’Agence spatiale est sur un projet d’avion supersonique silencieux. Il s’agit du X-59. Ce dernier serait actuellement en cours de conception par l’entreprise américaine Lockheed Martin.

Virgin Galactic avait aussi dévoilé son vol commercial suborbital

À part cet avion supersonique, la société avait également dévoilé fin juillet l’intérieur du SpaceShipTwo. Il s’agit de son appareil de tourisme suborbital. C’est tout simplement le pilier de ses activités. Cet avion spatial suborbital peut transporter jusqu’à six personnes à la frontière de l’espace, et cela pour la somme de 213 000 euros. L’avion doit encore effectuer des essais aux USA avant un premier vol envisagé aux prémices de l’année 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *