Les évolutions technologiques de Sony

Numérique

A l’occasion du Mobile World Congress (MWC) 2019, qui vient de s’achever à Barcelone, Sony a dévoilé son smartphone vedette, le Xperia 1. Il est pourvu d’un afficheur au ratio 21:9 pour visionner des films, notamment sur Netflix. Le mobile est également capable de filmer dans ce ratio avec ses trois capteurs photo de 12 mégapixels. Et ce n’est pas fini !

Les performances optiques du Xperia

Sony a dévoilé son smartphone vedette, le Xperia 1, lors du Mobile World Congress (MWC) 2019 de Barcelone, en Espagne. Au niveau des performances optiques, le Xperia 1 a misé sur le mode cinéma avec un écran au ratio 21:9. Et c’est justement le format récemment adopté par Netflix, la plateforme de films et séries télévisées en flux continu sur internet. Le format 21 :9 est accompagné d’un écran d’une diagonale de 6,5 pouces avec une résolution plus proche de l’Ultra HD (UHD) que du 4K comme le suppose Sony. Grâce à ce type d’écran l’on peut positionner deux applications simultanément et optimiser le ratio d’affichage des jeux vidéo.

Toujours au niveau des performances optiques, le Xperia 1 est muni de trois capteurs de 12 mégapixels placés à l’arrière, à savoir un grand angle équivalent à 26 mm (f/1,6), un ultra grand angle de 16 mm (f/2,4) et l’équivalent d’un 52 mm pourvu d’un stabilisateur optique (f/2,4). Et à l’avant, Sony nous propose un grand angle de 8 mégapixels. A cela il faut ajouter l’autofocus qui permet de faire des prises de vue en mode rafale avec 10 images par seconde et l’insertion d’une application Cinéma Pro.

Un design qui ne reprend pas les canons actuels

Au niveau du design de ce Xperia 1. Contrairement aux autres marques, Sony ne reprend pas les critères du design du moment. Il prend ses distances vis-à-vis des normes actuelles en refusant par exemple de munir son smartphone d’encoches. Le Xperia est toutefois doté d’un verre Corning Gorilla Glass 6 qui le rend complètement étanche à l’eau et à la poussière. Il dispose également d’un capteur d’empreinte digitale sur son flanc droit. Class n’est-ce pas ?

L’autonomie de la batterie, le hic

Enfin, côté composants Xperia 1 est muni du puissant processeur Qualcomm Snapdragon 855 et dispose d’une capacité de 6 Go de mémoire vive. Mais, bien qu’il soit doté d’un SoC Qualcomm, le smartphone vedette de Sony n’est pas compatible avec la 5G. Question batterie, c’est juste du 3.330 mAh, ce qui ne lui permet pas d’avoir une bonne autonomie. Pourtant, cette autonomie est indispensable pour visionner de véritables films en UHD, conformément à son écran. Pour pallier ce « défaut », Sony a prévu une technologie qui adapte la recharge et augmente la capacité de la batterie.

Pour ceux que le Xperia 1 intéresse, il faudra attendre mai 2019, date de sa mise en vente, pour se l’arracher à 999 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *