Une tasse de café, exemple de goodies

Objet publicitaire : un vecteur de notoriété toujours aussi puissant qu’indémodable

Finance Une

 

Pour se démarquer de la concurrence, une entreprise a besoin de valoriser son identité. L’objet publicitaire constitue l’une des solutions couramment utilisées afin de gagner en visibilité et fidéliser sa clientèle. Il se révèle de plus en plus prisé par les communicants et autres professionnels du marketing, même à l’ère du 100 % digital.

77 % des français aimeraient recevoir davantage d’objets publicitaires

Tout le monde aime recevoir un cadeau. C’est pourquoi l’objet publicitaire va continuer d’occuper une place de choix dans la stratégie marketing d’une entreprise. Fort prisé avant l’avènement du e-commerce, il demeure encore aujourd’hui un puissant moyen de gagner en visibilité et surtout de fidéliser la clientèle. En effet, c’est un outil efficace pour montrer la reconnaissance de l’entreprise à ses clients qui, en retour, se croient redevables envers elle. Une étude 2FPCO-CSA de 2017 révèle que 75% des Français mémorisent le nom de la marque présente sur un goodies personnalisé, 77 % des français aimeraient recevoir davantage d’objets publicitaires, que 81% l’utilisent et 95% le conservent.

Une large palette de goodies mémorables

Il existe une diversité d’objets publicitaires, mais retenons les plus fréquents. Ce sont : les calendriers, les stylos, les porte-clés, le t-shirt, les ouvre-bouteilles, les casquettes, les objets de déco, les blocs-notes, les clés USB personnalisés, le toto bag, les gommes, les écouteurs, les montres connectées, les doudounes, les ponchos, les sets de manucure et même les préservatifs. La liste n’est pas exhaustive… Mais une étude montre que les objets les plus appréciés sont le stylo, les porte-clés et les clés USB à l’effigie d’une entreprise.

Avant de confectionner un goodies, il est important d’adapter celui-ci au public visé. Il convient par exemple de choisir sa nature, la quantité et la qualité. L’objet doit être choisi en fonction de vos cibles, et pour être efficace, il doit être utile à votre public (clients, prospects, partenaires et fournisseurs). A chaque fois que la cible utilisera l’objet publicitaire il éprouvera un sentiment d’appartenance à la marque. Il va se sentir rattaché à l’identité propre de l’entreprise émettrice, et toutes les fois qu’il verra l’objet offert, il se référera naturellement à cette entreprise.

Un secteur qui s’intègre peu à peu au digital

Malgré cette puissance communicative, l’objet publicitaire a mis longtemps à s’engager sur la voie de la digitalisation. L’une des explications au retard pris par le secteur des objets publicitaires dans la personnalisation en ligne est en partie d’ordre technique. La création de goodies d’entreprise dépend de logos ou slogans au format vectoriel. Or ce processus inclut nécessairement des échanges humains. Aujourd’hui encore, la personnalisation de certains objets requiert l’intervention d’un technicien. « Il restera toujours une part d’intervention humaine dans notre métier », prédit Jean-Charles Granger, fondateur de Cadeauweb, un des nouveaux acteurs B2B digitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *