Iphone

Le PDG d’Apple souhaite que les utilisateurs de l’Iphone réduisent leur temps d’écran

Numérique Société

Tim Cook, le PDG d’Apple, a déclaré, lors d’un interview accordée à ABC News, vouloir que les utilisateurs passent moins de temps sur les écrans des produits de son enseigne. Il a également ajouté qu’Apple était très engagé dans le respect de la vie privée de ses clients.

Apple souhaite que ses client réduisent leur temps d’utilisation de ses produits

Dans une interview accordée à ABC News, chaîne d’information américaine, Tim Cook a déclaré qu’il ne voulait pas que les utilisateurs des produits Apple passent trop de temps sur les écrans. Il rappelle que, certes, son objectif est de vendre le plus d’Iphone possible, mais il souhaite néanmoins que les clients ne deviennent pas dépendant du produit. Le PDG a d’ailleurs ajouté : « Ce que nous souhaitons, c’est que nos produits enrichissent votre vie et qu’ils vous permettent de faire des choses que vous ne pourriez pas faire sans leur aide ». 

Dans la mise à jour d’IOS 12, le constructeur a ajouté la fonctionnalité “temps d’écran”. Elle permet aux utilisateurs d’avoir plus de contrôle sur le temps passé sur les différentes applications du téléphone. En fonction de l’heure, il est possible de fixer une limite de temps d’utilisation. L’option permet également de connaître le nombre d’heures passer sur l’écran. À l’aide de notifications, on peut savoir le temps moyen de la semaine. Une auto restriction que le PDG d’Apple avoue inefficace. Dans la mesure où il se sert de son Iphone plus de 200 fois par jours.

Apple s’engage dans le respect de la vie privée de ses utilisateurs

Tim Cook a également rappelé l’engagement d’Apple dans le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Les données personnelles sont aujourd’hui au cœur des business models de certaines entreprises. Il souligne que, contrairement à Facebook et Google, il vend uniquement des produits, et non de la publicité. “C’est une véritable crise de la surveillance. Quand on y pense, certaines applications en savent plus sur vous qu’un voyeur qui vous espionne par votre fenêtre”, a-t-il précisé.

Pour témoigner de la bonne foie du géant de l’industrie technologique quant à sa prise de position sur les données personnelles, il est important de rappeler son bras de fer juridique avec le FBI à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *