robot Perseverance Mars

Perseverance en direction de Mars !

Uncategorized Une

Après un faux départ et des soucis techniques lors du décollage, le robot Perseverance a enfin débuté sa route vers la planète rouge afin d’y dénicher d’éventuelles traces de vie. L’agence spatiale américaine a par ailleurs affirmé que le voyage s’était parfaitement déroulé.

Perseverance a enfin décollé !

Les informations reçues par la Nasa révèlent que le vaisseau est désormais dans un état du type mode sans échec car une zone du vaisseau était plus froide que prévu puisque ce dernier était encore dans l’ombre de notre planète. Désormais, les températures relevées sont tout à fait normales. Néanmoins, l’agence s’est montrée plus que positive et a garantit que ses équipes faisaient tout leur possible afin que le vaisseau puisse repasser dans une configuration classique.

La Nasa a déclaré que même si cela n’était pas nécessaire, il est mieux d’avoir recours au « mode sans échec ». Perseverance a transmis son premier signal quelques heures après son décollage et la télémétrie (offrant la possibilité de recueillir des informations plus précieuses) a par la suite été mise en place. Si le vaisseau arrive sans incidents sur la planète rouge (cela est prévu pour le 18 février de l’année prochaine, il s’agira du 5ème rover à finaliser son voyage depuis plus de 20 ans (1997 exactement). La totalité des rovers lancés sur Mars sont américains même si (cela ne surprendra guère), la Chine récemment son premier rover vers Mars. Ce dernier devrait débarquer sur le sol martien en mai 2021. La planète rouge pourrait par conséquent avoir en 2021 trois rovers actifs sur sa surface, avec l’Américain Curiosity, qui pour sa part a parcouru 23 kilomètres sur Mars depuis 2012.

L’atterrissage s’annonce extrêmement délicat

La phase la plus compliquée pour Perseverance est sans aucun doute l’atterrissage. Ce dernier est envisagée le 18 février de l’an prochain. Ainsi, en tout, le voyage aura eu une durée de sept mois avec un voyage faisant plus de 500 millions de kilomètres. Lors de l’atterrissage, le vaisseau va pénétrer dans l’atmosphère à toute vitesse. Pendant l’opération, il sera protégé grâce à un bouclier thermique. La température va alors être dantesque et monter jusqu’à 1300 degrés. Pour la fin de l’opération, un grand parachute va permettre au vaisseau de ralentir et des rétrofusées lui permettra de se stabiliser à seulement quelques mètres du sol. Le rover arrivera pour sa part au sol avec un système de filins. En tout, sept petites minutes se sont écoulés et les scientifiques ne pourront que regarder la procédure automatique se finaliser … ou non.

Des échantillons seront ramenés sur Terre

C’est bel et bien Perseverance qui sera la star absolue des rovers sur Mars. La machine est notamment munie des premiers microphones martiens mais également d’un petit hélicoptère (qui deviendra si la mission réussie le premier appareil volant extraterrestre). Pour rappel, la finalité du rover sera essentiellement de recueillir les premiers échantillons martiens puis de les ramener sur notre planète.

Comment Perseverance va-t-il procéder ? Tout d’abord, près de trente petits échantillons de roches (parfaitement scellées et isolés) seront capturées au fil de la mission, puis mises à la surface. Pour pimenter le duel entre les USA et la Chine, un futur rover européen sera envoyé sur la planète rouge en 2026 afin de ramener ces trouvailles martiennes. Ce rover sera mis dans une petite fusée pensée par la Nasa. Puis, positionnés sur orbite martienne, ces échantillons seront pris par un plus gros vaisseau pouvant retourner sur notre planète, et dont la conception devrait être donnée au groupe Airbus Defence and Space. Ainsi, comme vous l’aurez compris, le lancement n’est que le point de départ d’une incroyable aventure. Afin de dénicher les premières traces de vie extraterrestres, c’est bel et bien le minimum qu’il fasse faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *